Parcours du patrimoine

Parcours du patrimoine

Le site du village de Deschênes à Gatineau est un lieu de plusieurs mystères en histoire. L’étude du site nous amène vers les archives du fonds P 154 de la famille Conroy– 1826-1920. « Le fonds reflète le rôle important joué par plusieurs générations d’une même famille dans le développement d’Aylmer, ville de l’Outaouais. Il comprend de la correspondance légale, financière et personnelle de la famille Conroy » (BanQ, Description du Fonds P154, Pistard).

Ce fonds n’a toujours pas été analysé de façon exhaustive en histoire.  Son contenu retrace l’histoire des Conroy en Outaouais et de leurs biens fonciers marquant ainsi le passage de la fourrure à l’industrie du bois en passant par l’introduction de l’hydroélectricité au Québec. Il fait valoir des rouages dans les affaires commerciales de la région sur une limite frontalière. Le fonds Conroy montre alors l’ampleur de leurs industries sur le lot 15-a à Deschênes. Enfin, ce fonds invite à saisir les moyens que prennent les entrepreneurs pour démarrer et développer des industries dans une région de colonisation au 19e siècle. Il fait valoir les diverses préoccupations de la famille Conroy concernant leur milieu d’affaires aux rapides de Deschênes sur la rivière des Outaouais.

Il se perçoit  les difficultés à maintenir les droits de propriété sur une terre à haut potentiel de spéculation foncière au 19e siècle.Ces difficultés nous amènent aussi vers l’histoire d’une femme d’affaires, Mary Conroy, qui paraît très au fait du droit civil au Bas-Canada. Elle partage le lot 15 avec Charles Dewey Day, un des avocats les plus influents sur le droit du commerce et de l’enregistrement foncier au Bas-Canada et le droit civil au Canada. Mary Conroy est propriétaire du lot 15-a où s’édifieront les industries du site du village de Deschênes. Charles Dewey Day s’approprie du lot 15-b où les premiers résidents du village s’installent à la fin du 19e siècle. Il devient alors évident que cette histoire locale nous amène vers une époque de grande transformation économique en Outaouais. L’analyse de ce fonds d’archives demeure qu’en partie explorer par mon travail de recherche. Il est de grand intérêt pour saisir une période peu connue de l’histoire du Québec en dehors du corridor Québec-Montréal.

C’est à travers le Parcours du patrimoine que j’ai réuni les sources nécessaires pour élucider les mystères de la « maison grise » à Deschênes. Un vaste ensemble de ressources est utilisé pour analyser les traces et l’historique de ce bâtiment à la porte d’entrée du site du village de Deschênes. Il est toujours impossible de confirmer la date de construction et le premier propriétaire de cette maison imposante de deux étages et demi plus de centenaire. Elle pose toujours de nombreuses énigmes. Les énigmes conduisent à divers personnages ayant marqué l’histoire de l’ouverture du canton de Hull et du développement industriel et institutionnel de l’Outaouais.

Ces énigmes obligent à consulter des documents anciens et à revenir sur des concepts qui sont mentionnés que brièvement dans l’historiographie québécoise. Ainsi, le Parcours du patrimoine est surtout pour l’instant un recueil des sources disponibles dans les différents centres d’archives de la région. Leur analyse demande de recourir à un ensemble de ressources documentaires afin de les placer dans les sources dans le contexte de leur époque et d’être en mesure de les lire et de les interpréter afin de trouver le premier propriétaire de cette maison mystère à Deschênes. Éventuellement, le Parcours du patrimoine deviendra un outil didactique pour voir à l’histoire de la famille Conroy et du site du village de Deschênes. Pour l’instant, il est surtout un appui à ma recherche qui vise à saisir « comment le lot 15 et la famille Conroy permettent-ils de mieux comprendre l’histoire du village de Deschênes ? » dans le cadre de mon essai en histoire.

Enfin, vous pouvez contribuer à percer les mystères de la maison grise et différents énigmes posées sur le Parcours du patrimoine, J’anime justement ce blogue en tant qu’arrière-scène au Parcours du patrimoine. Je vous invite à consulter sur ce site Web l’état des recherches sur le site du village de Deschênes et les traces de la famille Conroy. Il contient un vaste ensemble de documents anciens menant aux recherches en cours et aux réflexions sur ce blogue. Le Parcours du patrimoine est un moyen d’organiser mes sources, les documents variés nécessaires à cette recherche et l’étude des divers concepts traités dans les documents consultés.

Ainsi, cette page se veut surtout un lieu d’échange et une place publique des débats entourant les mystères de la maison grise à Deschênes et des énigmes posées dans le Fonds P154 de la famille Conroy. Vos commentaires ou vos propres réflexions au sujet de cette recherche en cours seront toujours bien accueillis !!!  Quel serait le plaisir d’arriver à élucider les mystères de la maison grise … surtout … pour offrir à ce bâtiment historique le nom propre qui lui revient et d’en arriver à la reconnaissance de ce bien immobilier dans l’inventaire du patrimoine de la ville de Gatineau.

Liens du Parcours du patrimoine

1. Énigme sur le lot 15

2. Le lot 15, rang I du canton de Hull

3. Le homestead (lot 15-a et les entreprises Conroy à Deschênes)

4. Le village de Deschênes (Lot 15-b et les débuts du site du village de Deschênes)

5. Coffre à outils : Enquête du patrimoine

6. Références et un peu de moi

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s